Vitis Vinifera : zoom sur la vigne cultivée

L'histoire de la vigne

Originaire de l’Europe et de l’ouest de l’Asie, vitis vinifera a conquis le monde et c’est grâce à elle que l’on trouve désormais près de 10 000 variétés cultivées. Découvrez-en plus sur les secrets de Vitis Vinifera

 

Qu’est-ce que Vitis Vinifera ou vigne à vin ?

Vitis vinifera, de son nom latin, désigne plus communément la vigne cultivée, vigne rouge ou vigne à vin. En anglais, on la dénomme « Common Grape Vine ». Vitis désigne le genre et vinifera fait référence au vin obtenu par la fermentation du fruit (du latin vinifera : porter le vin). Vitis Vinifera appartient ainsi à la grande famille des Vitaceae aussi appelés Ampelidaceae. Il s’agit d’une famille de plantes dites « dicotylédones ».

 

La famille des Vitaceae : des plantes grimpantes à lianes

La famille des Vitaceae (Vitacées) est à l’origine de plantes qui sont des plantes grimpantes, des lianes ou des arbrisseaux, des plantes succulentes particulièrement adaptées à la sécheresse. Ces plantes présentent une écorce sous forme de lanières, avec des rameaux ou sarments eux-mêmes composés de pampres. Cette famille est originaire des régions présentant un climat tempéré, de type méditerranéen, subtropical et tropical. Les Vitacées comprennent 700 à 1000 espèces végétales différentes réparties en 14 à 17 genres botaniques. Les Vitacées se distinguent par leur feuillage caduc aussi dit persistant. Le feuillage est constitué de feuilles présentant une couleur rougissante durant la période de l’automne.

 

Vitis Vinifera : un genre de Vitaceae

Vitis est ainsi l’un des genres de Vitacea. Ce genre est subdivisé en espèces dont vitis vinifera fait partie. Vitis Vinifera est ainsi l’espèce la plus connue du genre vitis. Avec des origines européennes et asiatiques, Vitis Vinifera correspond en fait à l’ancêtre sauvage de la plupart des vignes cultivées aujourd’hui et notamment des plus de 6 000 cépages différents que l’on trouve aujourd’hui dans le monde. Vitis Vinifera a notamment résisté à différentes ères glaciaires.

 

Vitis Vinifera et Vitis Sylvestris : deux espèces différentes

Si Vitis Vinifera est l’ancêtre de la vigne cultivée, Vitis Sylvestris désigne la vigne sauvage. Vitis Sylvestris était ainsi présente dans le bassin méditerranéen en poussant spontanément. Les fouilles archéologiques et des datations au carbone 14 ont permis d’évaluer l’âge de pépins de raisins retrouvés. Par exemple, c’est tout près de Nice, sur le site de Terra Amata que des pépins de raisins datant de 400 000 ans avant notre ère ont été retrouvés. La vigne sauvage était ainsi développée au paléolithique inférieur.

Vitis Vinifera Sylvestris est ainsi une sous-espèce sauvage de Vitis Vinifera. Elle est aussi surnommée « Lambrusque » ou « Lambruche ».

 

N’oublions pas toutefois des espèces comme Vitis Aestivalis et Vitis Labrusca. Ces espèces nord-américaines ont joué un rôle majeur dans la reconstitution du vignoble européen après la grande crise du Phylloxéra.

 

Quels sont les fruits de vitis vinifera ?

Vitis Vinifera produit des fruits qui sont des baies de forme globuleuse à ovoïde. Ces fruits sont rassemblés en grappe. Ils sont appelés « grains de raisin » et peuvent être de couleur rouge, bleu avec des reflets violets ou noir. Ils peuvent aussi être de couleur vert, jaune avec des intensités plus ou moins prononcées. Les fruits contiennent 4 graines qui sont les pépins.

 

Origine de Vitis Vinifera : Où est née la vigne à vin ?

La domestication progressive de Vitis Vinifera au Moyen-Orient

C’est au Moyen-Orient et en Asie que serait née l’espèce Vitis Vinifera. Les traces de primo-domestication de la vigne sont observées dans ce que l’on désigne par la Transcaucasie correspondant aux actuels Géorgie, Arménie et Azerbaïjan. On observe dans ces zones les traces de la primo-domestication de vitis vinifera il y a environ 6 000 ans. C’est ensuite en Mésopotamie et dans la Vallée du Jourdain que la vigne s’est progressivement développée vers -4 000 ans avant J.C. La vigne cultivée fait son apparition par la suite en Égypte vers -3 000 puis en Crète en -2 200 avant J.C avant d’atteindre l’Italie et la Péninsule ibérique vers -800 avant J.C pour finir par la Gaule en -600 avant J.C.

 

La domestication secondaire de vitis vinifera dans le bassin méditerranéen

Une hypothèse admise par la communauté scientifique met en évidence l’existence d’une domestication primaire effectuée dans le bassin transcaucasien et d’une domestication secondaire dans le bassin méditerranéen. Cette seconde domestication réalisée à partir Vitis Sylvestris ou de lambrusques serait en fait à l’origine de 70% des cépages cultivés en Europe.

 

Comment Vitis Vinifera a conquis le monde ?

Comment une seule espèce de vigne a-t-elle pu conquérir le monde ? Si Vitis Vinifera a pu si bien prospérer, cela s’explique par son caractère hétérozygote. Cela signifie que la vigne cultivée possède deux gènes différents sur chaque chromosome de la même paire. De ce fait, les pépins d’une vigne donnent naissance à une variété différente. C’est ensuite la sélection d’individus sauvages qui sont reproduits par la technique du bouturage, du marcottage puis du greffage que vitis vinifera s’est considérablement étendue dans le monde.

 

Vitis Vinifera à l’origine des cultivars

C’est à partir de Vitis Vinifera que sont apparus progressivement l’extraordinaire diversité de cépages que nous connaissons. Un cultivar est en fait le terme botanique pour désigner une variété d’espèce végétale qui n’existe pas à l’état naturel et qui a été obtenu artificiellement pour être cultivée.

 

Vitis Vinifera : l’ancêtre des cépages actuels

Du fait de son caractère hétérozygote, vitis vinifera est ainsi à l’origine de plus de 6 000 cépages existants à travers le monde. Considéré comme le père de l’ampélographie moderne (la science des cépages), feu le professeur Pierre Galet a recensé et décrit près de 10 000 cépages différents à travers le monde en écrivant de nombreux ouvrages dont le célèbre « Dictionnaire encyclopédique des cépages et de leurs synonymes ».

Sur ces 10 000 variétés existantes, toutes ne sont pas à l’origine de raisins destinés à la production de vin ou de raisin de table.

 

Le domaine de Vassal dans l’Hérault : un sanctuaire de la conservation des cépages

C’est au Domaine de Vassal, dans l’Hérault que se trouve un véritable sanctuaire des cépages. Cette unité de l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) est un conservatoire de près de 5 000 variétés de vignes différentes.

Ce lieu unique au monde est né de la volonté de reconstituer la diversité des cépages connus dans le monde entier après la dramatique crise du phylloxéra ayant porté atteinte à l’intégralité du vignoble français.

 

Les progrès de la génétique et l’avenir de vinis vitifera

Aujourd’hui et face au réchauffement climatique, il est fort probable que des variétés mises à l’écart réapparaissent sur le devant de la scène. En effet, sur les 6 à 10 000 variétés différentes de vitis vinifera, moins de 2 000 sont cultivés dans le monde. Les chercheurs incitent les vignerons du monde entier à préserver la diversité de ce patrimoine génétique en cultivant des cépages peu utilisés.

Si vitis vinifera n’est pas voué à disparaître, nul ne doute que son développement est en pleine évolution.

À lire aussi

L’ampélographie, science méconnue, est source de précieux indicateurs sur les cépages. Elle permet de comprendre le monde de la vigne et de remonter aux origines parfois surprenantes des cépages actuels

17/11/2022

En raison des bactéries intégrées au vin lors du processus de macération, l’ajout de sulfites et particulièrement de soufre est nécessaire afin de tuer ces levures et bactéries indésirables.

16/11/2022

Forte en caractère avec ses saveurs aigres, acidulée, la choucroute n’est pas évidente à marier avec un vin. Vin blanc ou vin rouge, découvrez quelques suggestions pour réussir cet accord tout en subtilité…

12/01/2023

La bûche de Noël est le dessert incontournable des fêtes de fin d'année. Traditionnellement composée d’une génoise et d’une crème au beurre découvrez nos suggestions d'accords vin et bûche de Noël.

12/01/2023

Le plat traditionnel du dimanche longuement mijoté, le pot-au-feu est un emblème de la gastronomie française. Vin rouge ou vin blanc, régions et appellations à privilégier, découvrez nos suggestions…

12/01/2023

Escargots de Bourgogne, escargots à la bordelaise ou en cargolade catalane, découvrez nos suggestions d’accords avec un vin blanc, un vin rouge ou un champagne pour trouver quel vin servir avec des escargots

11/01/2023
Rejoignez-nous
Soyez les premiers informés de nos nouveautés, de nos offres spéciales et de nos offres primeurs
1.9.0