Composer sa cave à vin : quels vins avoir dans sa cave ?

choisir-vin-cave

Avec l'immense variété d'appellations, de cépages et de domaines présente à travers le monde, choisir la bouteille idéale peut devenir un véritable défi. Découvrez une sélection de flacons incontournables à avoir dans votre cave !

« Choisir un vin, c'est comme choisir une musique à écouter : le meilleur choix dépend toujours de l'humeur et de l'atmosphère », cette analogie avec la musique nous ramène à une question essentielle lorsque l’on parle de vin : quelles bouteilles choisir ? Dans un monde où une profusion d’appellations, de cépages ou encore de domaines s’offre à vous, la sélection du flacon idéal devient souvent un véritable dilemme.

Bien que le choix d’un vin soit subjectif, nous vous proposons dans cet article une sélection d’incontournables à avoir dans sa cave. De Bordeaux à la Bourgogne, ou encore de l’Italie à l’Allemagne, les vins de tout horizon sont ici représentés pour composer votre fond de cave.

Les principes de base pour bien débuter sa collection

Constituer une cave nécessite un engagement de temps et d’effort, ainsi pour vous guider au mieux dans cette aventure, il est important de considérer quelques principes de base.

  • Pour commencer, il est important de sélectionner au moins 3 flacons de chaque vin pour observer leur évolution. En revanche, si un coup de cœur devait se produire, optez pour 6, voire 12 bouteilles afin d’élargir vos possibilités.

  • Le deuxième conseil clé est la curiosité ! Il ne faut pas craindre d’explorer, de découvrir, de sortir des sentiers battus pour aller vers tous types de vins. Pour ce faire, voyagez entre vins blancs, rouges, effervescents et liquoreux, diversifiez votre sélection pour faire face à toute situation. Bien sûr, vous pouvez toujours privilégier vos vins préférés mais n’hésitez pas à élargir vos horizons, tendez l’oreille…

  • Enfin, pour constituer une cave à vin équilibrée, il est essentiel de sélectionner soigneusement des vins prêts à être dégustés dans leur jeunesse ainsi que des vins destinés à la garde afin de s'adapter à chaque moment de dégustation. En intégrant une variété de vins, des plus légers et fruités aux plus complexes et structurés, votre bibliothèque de vins sera à même de répondre à tous vos besoins.

Quels vins de garde avoir dans sa cave ?

Pour gagner sa place dans votre collection, il est important de miser sur certains vins ayant la capacité de traverser les années, voire les décennies ! Vous l’aurez compris, il est question ici de vins de garde, des flacons incontournables à « oublier » dans votre cave afin de les redécouvrir des années plus tard.

Petite astuce : Avant de vous lancer, il est primordial de se renseigner sur la qualité du millésime et sur ses perspectives de garde, pour ce faire, reportez-vous aux notes des critiques des différentes années.

Les vins rouges à conserver sans retenue

Arrivé à cette étape, une question nous vient d’emblée en tête : comment reconnaître un vin rouge de garde ? Un flacon d’un tel acabit doit généralement posséder une structure tannique robuste, une acidité prononcée ainsi qu’une richesse aromatique significative et une belle concentration. Les tanins sont en effet déterminants car ils permettent au vin d’évoluer dans le temps et l’acidité, quant à elle, doit être suffisamment marquée pour préserver la fraîcheur et la vivacité du nectar. De plus, la complexité ainsi que la concentration des arômes sont essentielles pour permettre le développement d’arômes secondaires et tertiaires durant le vieillissement.

Ces éléments, combinés à la qualité du terroir, des méthodes de vinification et d’élevage (incluant fréquemment l'usage de bois), forge un vin rouge apte à défier les années. Cette réflexion nous amène naturellement à une nouvelle question centrale : quelles appellations de garde choisir pour enrichir sa cave ?

Bordeaux et Bourgogne, les incontournables :

  • Direction Bordeaux, là, les crus de Pauillac, Saint-Émilion, Margaux, Pomerol, Saint-Julien et Saint-Estèphe sont des valeurs sûres pour magnifier votre fond de cave.

  • La Bourgogne propose également pléthore d’appellations à attendre sans retenue, à l’image des vins de Chambertin, Clos de Vougeot, Corton, Musigny…

Rhône et Loire, deux vallées sublimes :

  • Au nord de la région rhodanienne, des appellations comme Hermitage et Côte-Rôtie développent une complexité rare avec les années. Tout comme au sud, où des appellations comme Châteauneuf-du-Pape et Gigondas s’embellissent avec le temps.

  • Au cœur de la Loire, les vins de Bourgueil et Saumur-Champigny, élaborés à partir de cabernet franc, brillent par leur longévité.

Vins internationaux, voyagez dans votre cave :

  • En Italie, le Piémont avec les Barolos et Barbarescos, et la Toscane avec le Chianti Classico et le Brunello di Montalcino produisent des vins à base de nebbiolo et sangiovese particulièrement célèbres pour leur capacité de garde.

  • En Espagne, Ribera del Duero et La Rioja offrent de sublimes tempranillos à conserver pendant des décennies.

  • Aux États-Unis, la Napa Valley est réputée pour ses cabernets sauvignons robustes, tandis que l'Argentine, avec ses sublimes malbecs, promet de sublimes flacons patinés par le temps.

cave-a-vin

Les vins blancs secs à garder pendant des décennies

Le potentiel de garde d'un vin blanc sec repose sur plusieurs piliers fondamentaux. Premièrement, une acidité vive et bien intégrée est essentielle pour maintenir la fraîcheur et permettre au vin d'évoluer. Ensuite, un équilibre subtil entre les arômes et l'alcool est également crucial, car cela va permettre au vin de gagner en complexité et de développer des nuances aromatiques au cours du temps. Enfin, la qualité intrinsèque du terroir et la précision de la vinification ainsi que de l'élevage jouent un rôle prépondérant dans le potentiel de garde.

Les chardonnays de Bourgogne : Qu’il s’agisse de la minéralité de Chablis Grand Cru, la puissance de Corton-Charlemagne ou encore de la richesse de Montrachet, les climats de Bourgogne offrent de multiples possibilités de garde.

Les chenins de Loire : Les chenins blancs de la Loire, tels que ceux de Savennières ou les cuvées de Vouvray et Montlouis-sur-Loire sont de véritables joyaux pour la garde, développant avec le temps des notes complexes de cire et de miel. Certaines étiquettes rivalisent même avec certains grands crus de Bourgogne, pouvant atteindre jusqu'à 20 ans sans sourciller !

Les rieslings d’Alsace : Les rieslings d'Alsace, en particulier ceux issus de grands terroirs comme le Grand Cru Schlossberg ou le Rangen sont également des alliés de taille.

Les vins à déguster jeunes, en toutes occasions

Comme nous l’avons mentionné précédemment, il est important de diversifier votre collection en y ajoutant notamment des flacons pour répondre à toutes situations : ceux à savourer dans leur jeunesse ! Un vin conçu pour être dégusté jeune, tant en rouge qu'en blanc, se caractérise généralement par sa fraîcheur, sa trame fruitée et une structure moins tannique que celle des vins de garde. Ces vins sont élaborés avec l'intention de mettre en avant les arômes primaires de fruits et de fleurs, qui sont les plus expressifs et agréables dans leur jeunesse. De plus, ces vins subissent généralement un élevage plus court, souvent en cuves inox ou en béton, plutôt qu'en fûts de chêne, afin de préserver la pureté du fruit.

Les rouges à savourer dans leur jeunesse

  • Les gamays du Beaujolais tels que Fleurie, Brouilly, Côte-de-Brouilly, Saint-Amour.

  • Bourgogne : Auxey-Duresses, Chorey-les-Beaune, Côte de Beaune, Côte de Nuits-Villages, Givry, Maranges, Marsannay, Saint-Aubin.

  • Les pinots noirs d’Alsace, un condensé de légèreté, de fruits et de délicatesse !

  • Languedoc-Roussillon : Saint-Chinian, Côtes Catalanes, ou encore Côtes du Roussillon.

  • Les étiquettes internationales : le Dolcetto d'Alba d'Italie, le tempranillo de la Rioja Joven espagnole, et le pinotage de l'Afrique du Sud.

Les vins blancs à apprécier en toutes circonstances

  • Les sauvignons blancs de Reuilly, Quincy, Pouilly-Fumé.

  • En Bourgogne, les références comme Chablis, Saint-Véran, Mâcon-Village, Bourogne Aligoté ou encore Saint-Romain.

  • Voyagez entre les Entre-Deux-Mers de Bordeaux, les grenaches blancs des Côtes du Rhône ou encore certains Côtes du Roussillon.

  • En dehors de la France, le torrontés d'Argentine brille par sa fraîcheur et ses notes florales, tandis que le pinot grigio italien et le verdejo espagnol séduisent par leur légèreté et leurs arômes fruités.

 

Les vins de moyenne garde, un compromis remarquable

On parle de moyenne garde lorsque les flacons ont un potentiel de vieillissement allant jusqu’à 10 ans. Ces vins de garde intermédiaire offrent un excellent compromis car ils se révèlent complexes et structurés tout en restant à des prix abordables et plus accessibles dans le temps : parfait pour sublimer un dîner élaboré entre amis !

Pour sélectionner ce type de vin, vous pouvez miser sur des vins qui s’ouvrent plus rapidement. L’une des astuces est de jouer sur le millésime en optant pour des années qui permettent une maturation plus précoce du vin comme 2017, 2014 ou 2021 à Bordeaux. Mais cette « ouverture » ne dépend pas uniquement des millésimes, elle peut également être favorisée par le processus d'élaboration du vin. Par exemple, l'élevage des vins dans des cuves en béton ou des foudres leur confère la structure nécessaire pour traverser les années, tout en les rendant accessible pour une consommation plus précoce. Certains cépages sont plus adaptés à ce type de potentiel de garde, notamment le pinot noir, le gamay, le sangiovese, ou encore le nerello mascalese. Derrière ces variétés se dessinent de sublimes appellations :

  • Les Beaujolais avec une structure plus affirmée telle que Morgon, Moulin-à-Vent ou encore Juliénas.

  • La Vallée du Rhône recèle également de trésors avec un potentiel de garde intermédiaire comme Vacqueyras, Gigondas, Saint-Joseph, Crozes-Hermitage.

  • Les vins blancs de moyenne garde tels que le Chablis Premier Cru de Bourgogne, le Verdicchio dei Castelli di Jesi Classico Superiore d'Italie, et l'Assyrtiko de Santorin en Grèce, illustrent le parfait équilibre entre accessibilité et longévité.

Les champagnes à avoir dans sa cave, millésimés ou non-millésimés ?

Tout comme pour les vins, il est essentiel que votre collection de champagnes soit riche et diversifiée. Ainsi il est conseillé d'inclure plusieurs types de champagnes, chacun offrant des profils uniques et des potentiels de garde variés. Commencez par choisir des champagnes non millésimés, ces derniers, issus de l'assemblage de plusieurs années, sont parfaits pour une consommation immédiate et incarnent fidèlement le style et la régularité de la propriété. Par la suite, envisagez de diversifier votre sélection en explorant les différents types de champagnes, en tenant compte de leur dosage (Brut, Nature, Sec) ainsi que de leurs cépages et de leurs styles de vinification (Blancs de Blancs, Blancs de Noirs, champagnes rosés…).

Ensuite, pour la garde, optez pour les champagnes millésimés. Produits uniquement lors d'années exceptionnelles, ces derniers nécessitent un processus d'élaboration plus exigeant et sont parmi les plus adaptés pour un vieillissement en cave. Leur période de vieillissement sur lattes, cruciale pour la seconde fermentation, dure au moins 36 mois pour les cuvées millésimées, contre 15 mois pour les cuvées non millésimées. Exigeants et complexes, les champagnes millésimés sont donc les flacons privilégiés pour la garde.

De plus, les cuvées prestiges, flacons haut de gamme des maisons de champagne, offrent une complexité et un potentiel de vieillissement plus importants. Enfin, notez que le dosage du champagne joue également un rôle non négligeable dans sa longévité car le sucre agit comme un conservateur, ce qui lui permet de traverser le temps plus aisément.

Les vins liquoreux et vins mutés, une longévité presque infinie

Les vins liquoreux, une diversité de joyaux de garde

Les vins liquoreux bénéficient d'une durabilité remarquable grâce à leur riche teneur en sucre et à leur acidité marquée. Cette impressionnante concentration de sucre agit comme une barrière naturelle contre les bactéries, conférant à ces vins une longévité inouïe.

L'Alsace rayonne grâce à ses vins blancs de garde, non seulement à travers ses grands crus mais aussi avec ses Sélections de Grains Nobles (SGN), issus de raisins sélectionnés affectés par la pourriture noble. À Bordeaux, Sauternes excelle dans l'élaboration de vins liquoreux, célèbres pour leur grand potentiel de garde à l’image de son appellation voisine, Barsac. Dans la vallée de la Loire, les vins de Quarts de Chaume, Bonnezeaux, et certains Vouvray moelleux sont également de superbes alliés. Le Tokaji Aszú hongrois, quant à lui, est réputé pour sa capacité à évoluer sur plus d'un siècle grâce à la pourriture noble.

Les vins mutés, un potentiel de garde presque inégalable

Les vins mutés, enrichis par l'addition d'alcool pendant leur processus de vinification, possèdent un potentiel de garde remarquablement élevé (voire presque infini !), principalement en raison de leur teneur accrue en alcool et en sucre, deux conservateurs naturels clés.

  • Les Banyuls et les Maury, provenant des grands terroirs du Roussillon, brillent par leur potentiel de garde. Ces vins, élaborés principalement à partir de grenache, développent des notes de cerise noire, de prune, de cacao et d'épices avec le temps.

  • Les Portos, vins fortifiés originaires de la vallée du Douro, au Portugal, se déclinent en plusieurs styles, tels que Ruby, Tawny, Vintage, et LBV (Late Bottled Vintage). Selon le style de Porto, le potentiel de vieillissement diffère : les Vintage et certains Tawny par exemple, se distinguent par leur capacité à vieillir plus longtemps.

  • Les vins de Xérès ont la capacité d’évoluer pendant des décennies grâce à leur vieillissement sous voile ou de manière oxydative, leur fortification qui augmente la stabilité, et une acidité élevée préservant leur fraîcheur. Le système de solera, mêlant des vins d’âges différents, assure une qualité constante et enrichit leur complexité ainsi que leur robustesse.

Les grands formats, les alliés de votre cave

Magnum, double-magnum, jéroboam, impériale, mathusalem, salmanazar, balthazar, nabuchodonosor, salomon et melchizédech sont des noms qui suscitent l'enthousiasme tant chez les collectionneurs passionnés que chez ceux qui envisagent de les conserver précieusement en cave. Pourquoi cela ? Et bien car les grands formats disposent d’un potentiel de vieillissement remarquable ! En effet, dès le format magnum et au-delà, la préservation des arômes issus de la vinification et de l'élevage en barrique est optimisée, multipliant ainsi la capacité de vieillissement du vin. Cette capacité s'accroît proportionnellement à la taille du flacon : par exemple, le vieillissement potentiel d'un magnum est doublé, celui d'un double-magnum multiplié par quatre, celui d'un jéroboam multiplié par six, etc. Leur allure imposante impressionne surtout lors de festivités, apportant une dimension spectaculaire et un caractère inédit à toute célébration.

 

Vous voici fin prêt à agrémenter votre cave de nouveaux trésors œnologiques ! Avant de vous laisser (re)découvrir ces sublimes régions viticoles, notez qu’il est essentiel de ne pas se limiter au renouvellement du stock existant car cela risquerait de vous priver de nouvelles jolies découvertes. La création d'une cave à vin est une manière de voyager dans le temps à travers les sens : les tanins se fondent, les saveurs s'intègrent et le vin développe des notes secondaires et tertiaires, comme des arômes de fruits secs, de cuir, de tabac, ou encore de sous-bois. Alors soyez curieux : découvrez, goûtez, dénichez, voyagez… l’idée est d’enrichir votre collection de divers types de vins, de régions, d’appellations, afin de pouvoir déguster des flacons de tout horizon en toute occasion.

 

À lire aussi

Monument italien, l’Amarone della Valpolicella Classico fascine tant par la richesse de ses arômes que par sa méthode de production. Découvrez les mystères de ce savoir-faire ancestral aux côtés de Bertani.

03/10/2023

Figures de proue du mariage, les vins sont omniprésents du vin d’honneur jusqu’au dessert. Ainsi, comment savoir quelle est la juste quantité de vin à prévoir pour votre cérémonie ?

01/06/2023

Découvrez ce qu'il faut savoir sur l'élaboration des vins rosés. Des rosés de Provence frais et estivaux aux rosés de Tavel amples et de garde, les rosés tirent en partie leur identité des techniques de vinification utilisées.

07/03/2023

Pratique essentielle pour le vigneron, la taille de la vigne soulève de nombreuses questions ! Quand, pourquoi et comment ? Dans cet article, nous démêlons les secrets de cette technique ancestrale.

09/02/2024

Vous réalisez que vous n'avez pas de tire-bouchon au moment d'ouvrir votre bouteille de vin... pas de panique, il existe de nombreuses alternatives à votre disposition ! Découvrez nos méthodes et astuces.

22/01/2024

Emblèmes du raffinement, les coupes à champagne sont également de grandes révélatrices d’arômes ! Élancés et soigneusement décorés, ces objets de collection jouent un rôle clé dans la dégustation du champagne.

05/12/2023
Rejoignez-nous
Soyez les premiers informés de nos nouveautés, de nos offres spéciales et de nos offres primeurs
Drapeau de la république française
Interdiction de vente de boissons alcooliques aux mineurs de moins de 18 ans
La preuve de majorité de l'acheteur est exigée au moment de la vente en ligne
CODE DE LA SANTE PUBLIQUE, ART. L. 3342-1 et L. 3353-3
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. Sachez consommer avec modération.
Ethylotests en vente sur ce site
2.0.0