Image pour Château Beauregard 2015 à partir de StoreName
+ / - Survoler l'image pour effectuer un zoom

Château Beauregard 2015

SKU :1205/15

Le vignoble du Château Beauregard occupe une position privilégiée sur le versant sud du célèbre plateau de Catusseau à Pomerol, sur un magnifique terroir gravelo-argileux. L'histoire du château Beauregard remonte au XIIe siècle. Les chevaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem (ancien nom des chevaliers de Malte) possédaient ici un petit manoir, ancien relais sur la route de Saint-Jacques de Compostelle. La famille Beauregard y fit construire une bâtisse grandiose au XVIIe siècle, elle-même remplacée à l'époque napoléonienne par la demeure actuelle dessinée par un élève de Victor Louis. Cette élégante chartreuse du XVIIIe témoigne de l'histoire de ce cru dont l'harmonie et le charme ont toujours été reconnus. A Beauregard, l'encépagement est singulier : le vin est constitué à 30 % de Cabernet franc. Cépage souvent discret dans les premières années, il apporte au vin avec le temps toute sa fraîcheur et sa race. D'un fruité éclatant dans leur jeunesse, les vins du château Beauregard révèlent ensuite au vieillissement toute la profondeur et la suavité des grands vins de Pomerol.

Wine Advocate-Parker :
The 2015 Beauregard has undergone a complete overhaul since its purchase by the Moulin family of Gallarie Lafayette, of which the Cathiards at Smith Haut Lafitte are shareholders. Chancing upon Daniel Cathiard at the UGC tasting held in Beauregard's new vat-room, he told me how stressful it was, seeing the Italian-made, concrete vats being lowered by crane just a few days before the harvest. Their shape, not unlike an English cooling tower, is certainly an arresting sight. But Daniel's high blood pressure was not in vain, since this wine has one of the best bouquets that I have encountered from this Pomerol estate. The 30% Cabernet Franc imparts wild heather and fennel aromas intermixed with the pure black fruit that are entrancing. The palate is medium-bodied with a sweet opening, very smooth and sensual for Beauregard, perhaps needing a little more tension and backbone on the finish. There is satisfying body and depth, though I think the investment will really pay off in a future vintage rather than 2015.