Frais de port offerts sur votre 1ère commande avec le code* - BIENVENUE *hors vins primeurs, réservé aux nouveaux clients.

Château Beychevelle

L’identité de Beychevelle repose sur une légende. Au début du XVIIème siècle, le Château devient la propriété du Premier Duc d’Épernon. Sa puissance est telle que, les navires voguant sur la...Voir plus

Produits (13)
RP
95+
JR
16.5
WS
93
Château Beychevelle 2016
1 440 € T.T.C.
120 € / unité
RP
93
JR
17
WS
93
Château Beychevelle 2015
1 495 € T.T.C.
62,29 € / unité
RP
95
JR
16.5
WS
95
Château Beychevelle 2018
630 € T.T.C.
105 € / unité
RP
94-96
JR
17
JS
93-94
Château Beychevelle 2019
432 € H.T.
72 € / unité
JS
90-91
2e vin du Ch. Beychevelle -  - - Rouge
273,60 € H.T.
22,80 € / unité
RP
86
JR
17
WS
87
1 500 € T.T.C.
1 500 € / unité
RP
94-96
JR
16
BD
95-96
456 € H.T.
76 € / unité
RP
92
JR
17.5
WS
92
895 € T.T.C.
149,17 € / unité
RP
85
JR
16
WS
89
1 190 € T.T.C.
1 190 € / unité
RP
93
JR
16.5
WS
93
1 045 € T.T.C.
174,17 € / unité
RP
93
JR
17
WS
92
1 509 € T.T.C.
1 509 € / unité
RP
88
JR
15.5
BD
16.5
920 € T.T.C.
920 € / unité
RP
87
WS
84
RG
17
970 € T.T.C.
970 € / unité
Prix
minus
En promotion
minus
Couleur
plus
Millésime
plus
Producteur
plus
Appellation
plus
Format
plus
Cépage(s)
plus
Région
plus
Classement
plus
En stock
plus
Environnement
plus

Château Beychevelle, un nom iconique du Médoc

Surplombant les berges de l’estuaire de la Gironde à la pointe sud-est de l’appellation Saint-Julien, le Château Beychevelle, quatrième cru classé en 1855, se distingue par la superbe architecture de son château entouré de jardins et de terrains parfaitement entretenus.

Château Beychevelle

Son histoire illustre et son esthétique unique sont imprégnées du thème des grands voiliers et d’aventures par-delà les mers. Cette inspiration maritime se retrouve tant sur le griffon illustrant l'étiquette que dans la conception du nouveau chai ultramoderne du Château Beychevelle. Des 90 hectares de vignobles soigneusement gardés naît un vin délicat mêlant puissance et élégance, équilibre et souplesse ainsi qu’une texture riche et d’une rare douceur.

Le Château Beychevelle, un illustre passé entre terre et mer
 

Au fil des siècles, le Château Beychevelle a été dirigé par une noble lignée d’hommes et de femmes influents, qui ont apporté leur propre signature à l’histoire de ce grand nom du Médoc. La construction de l'emblématique château a été commandée par Monseigneur François de Foix-Candale en 1565.


Au début du XVIIème siècle, le domaine devient la propriété du premier duc d'Epernon, Jean-Louis Nogaret de la Valette, grand amiral de la marine française, mignon du roi Henri III et gouverneur de Guyenne. Sous son règne, tous les bateaux passant sur l’estuaire devant la propriété doivent baisser leurs voiles en signe de respect et d'allégeance au duc - d'où le nom gascon « Bêcha vela » ou « baisse voile » en français, devenu « Beychevelle » au fil du temps. L'emblème du château fait également écho à ce noble passé à travers un navire dont la proue en forme de griffon orne fièrement chaque flacon de la propriété.

 

Château Beychevelle
©Julie Rey/Beychevelle



Le duc d'Epernon a également contribué à ce que l’art prédomine dans l’histoire du Château Beychevelle, en invitant notamment une troupe d'acteurs à se produire et à séjourner au château, dont un jeune artiste du nom de Jean-Baptiste Poquelin (plus connu sous le nom de Molière).

En 1757, le domaine est acquis par le marquis de Brassier, qui le rénove et construit le port de Beychevelle. Sous le règne du négociant en vins de Bordeaux et maire de Saint-Julien Pierre-François Guestier, le Château Beychevelle est promu quatrième Cru Classé dans le classement de 1855 des vins du Médoc commandé par Napoléon III.

En 1875, le domaine est racheté par Armand Heine, qui agrandit le château en construisant son aile nord. La famille Heine réalise de nombreux travaux de replantation du vignoble suite à l'épidémie de phylloxéra qui a dévasté les régions viticoles de France à la fin du XIXème siècle.

 

Jardin Château Beychevelle
©Julie Rey/Beychevelle

 

Ensemble, Monsieur et Madame Heine embellissent le château, aménagent les jardins avec de magnifiques sculptures et créent un conservatoire de plantes tropicales et d'oiseaux exotiques, reliés par une série de passerelles pittoresques. C'est à cette époque que le château a acquis sa réputation de « Versailles du Médoc », une réputation qu'il tient encore fièrement aujourd'hui. Le château reste profondément impliqué dans les arts, accueillant des artistes du monde entier via l’organisation d’expositions et de concerts au sein de son cadre magnifique.


Le château reste la propriété de la famille Heine pendant plusieurs générations avant d'être acquis par Aymar Achille-Fould en 1970. Aujourd'hui, le Château Beychevelle appartient aux Grands Millésimes de France, des groupes Castel et Suntory.
 

Le Château Beychevelle, un vignoble enraciné sur les bords de la Gironde
 

Situé sur la rive gauche de Bordeaux, le Château Beychevelle s’étend sur 250 hectares dont environ 90 hectares de vignes. Le reste de la propriété est couvert de forêts de pins et de prairies servant au pâturage du bétail. L’estuaire, à proximité immédiate du vignoble, crée un microclimat unique en modérant la température, protégeant les vignes des rigueurs de l'hiver et de la chaleur estivale.

 

Château Beychevelle
© Château Beychevelle


Le terroir médocain, par sa proximité avec l’estuaire de la Gironde, tient une singularité unique qui participe activement à la signature des vins du Château Beychevelle. Âgées de 30 ans en moyenne, les vignes sont plantées sur deux plateaux de graves, étendant leurs systèmes racinaires au plus profond des sols de l'époque gunzienne sur un sous-sol argilo-graveleux. Ces graves emblématiques du vignoble médocain sont réputées pour leur excellent drainage et leur capacité à restituer la nuit la chaleur emmagasinée au cours de la journée, évitant les écarts de température et favorisant le bon développement des vignes.

Ces conditions sont idéales pour assurer une maturation optimale et homogène du vignoble composé de cabernet sauvignon (52%), de merlot (40%), de cabernet franc (5%) et de petit verdot (3%), dont sont issus des vins équilibrés, soyeux, puissants et généreux.

À l’écoute de l’environnement depuis son origine, le Château Beychevelle s’engage au quotidien dans la préservation de son terroir, au travers d’actions pérennes sur son vignoble (élimination des herbicides, utilisation minimisée de pesticides, pratique de l'agriculture biologique sur un tiers du vignoble). Le Château Beychevelle a également obtenu la certification ISO 14001 pour son approche durable de la viticulture.
 

Le Château Beychevelle, une vinification rigoureuse au sein d’infrastructures utltra modernes


Moment crucial pour chaque vigneron, la vendange est réalisée séparément pour chaque cépage, selon l’âge de la parcelle et son terroir d’origine.

Dans un souci d’excellence, les baies récoltées sont triées trois fois avant d’intégrer le tout nouveau chai du château. Conçu en 2017 par l'architecte Arnaud Boulain, ce chai ultramoderne s'inspire de l'histoire de Beychevelle et des grands voyages par-delà les mers. Cette œuvre d'art allie esthétique et haute technologie. La vinification parcellaire permet à chaque micro-terroir d’exprimer pleinement sa complexité et ses nuances aromatiques. Encuvage en douceur par gravité, conduite « sur-mesure » des extractions… autant de méthodes assurant tout le long de la vinification le respect du fruit afin de magnifier son éclat, ses tannins et sa couleur.

 

Cuvier Château Beychevelle
©Pierre Grenet/Beychevelle


L’élevage est d’une durée de 18 mois en fûts de chêne français, dont 50% de chêne neuf. Le second vin du domaine, Amiral de Beychevelle, élaboré à partir de vignes plus jeunes, est élevé 12 mois en fûts de chêne français, dont 30% sont neufs. Les deux vins sont collés avec des blancs d'œufs et soutirés à la chandelle, comme le veut la tradition médocaine.

Le Château Beychevelle, des vins au style inimitable
 

À bien des égards, le Château Beychevelle, avec son architecture époustouflante et ses magnifiques jardins, présente un idéal de finesse et de raffinement qui se reflète dans le style de ses vins. Grand Vin au style unique, le Château Beychevelle est reconnu par sa qualité constante et l’excellence de ses vins mariant pureté, élégance, concentration et richesse aromatique.

 

Bouteille Château Beychevelle
© Millésima

 

La vinification d’orfèvre révèle un fruit frais, éclatant, une structure tannique d’une finesse et d’une profondeur sublimes.
Ces vins au grand potentiel de garde expriment l’extrême raffinement du terroir de Saint-Julien, au travers d’une texture douce, riche en bouche et d’une puissance affirmée mais qui sait se faire discrète et délicate.

01.1.3