Frais de port offerts sur votre 1ère commande avec le code* - BIENVENUE *hors vins primeurs, réservé aux nouveaux clients.

Château La Gaffelière

Situé à l’entrée sud du village de Saint-Émilion, le Château La Gaffelière, Premier Grand Cru Classé de Saint-Émilion témoigne de très anciennes origines. Des mosaïques découvertes lors de...Voir plus

Produits (19)
WS
89
JS
92-93
Clos La Gaffelière 2018
2e vin du Ch. La Gaffelière -  - - Rouge
310 € T.T.C.
25,83 € / unité
RP
97
JR
15.5
WS
94
Château La Gaffelière 2018
1er grand cru classé "B" -  - - Rouge
945 € T.T.C.
78,75 € / unité
RP
95
JR
16.5
WS
89
Château La Gaffelière 2010
1er grand cru classé "B" -  - - Rouge
1 740 € T.T.C.
145 € / unité
RP
95-97
JR
16.5+
JS
95-96
Château La Gaffelière 2019
1er grand cru classé "B" -  - - Rouge
648 € H.T.
54 € / unité
RP
97
JR
16+
WS
93
1er grand cru classé "B" -  - - Rouge
830 € T.T.C.
69,17 € / unité
RP
94+
JR
17
WS
95
1er grand cru classé "B" -  - - Rouge
985 € T.T.C.
82,08 € / unité
RP
90-92
JS
93-94
2e vin du Ch. La Gaffelière -  - - Rouge
236,40 € H.T.
19,70 € / unité
RP
91
JR
16+
WS
93
1er grand cru classé "B" -  - - Rouge
835 € T.T.C.
69,58 € / unité
RP
95+
JR
16.5
WS
94
1er grand cru classé "B" -  - - Rouge
965 € T.T.C.
80,42 € / unité
WS
91
JS
91-92
2e vin du Ch. La Gaffelière -  - - Rouge
280 € T.T.C.
23,33 € / unité
RP
84
JR
15
BD
16
1er grand cru classé "B" -  - - Rouge
650 € T.T.C.
27,08 € / unité
RP
96-98
JR
16.5+
BD
96-97
1er grand cru classé "B" -  - - Rouge
708 € H.T.
59 € / unité
BD
89-90
2e vin du Ch. La Gaffelière -  - - Rouge
201,60 € H.T.
16,80 € / unité
880 € T.T.C.
880 € / unité
RP
87
WS
89
RG
16
1er grand cru classé "B" -  - - Rouge
850 € T.T.C.
850 € / unité
RP
96
JR
16
WS
93
1er grand cru classé "B" -  - - Rouge
1 410 € T.T.C.
1 410 € / unité
RP
91+
JR
16
BD
16
1er grand cru classé "B" -  - - Rouge
392 € T.T.C.
392 € / unité
RP
87
JR
16
WS
88
1er grand cru classé "B" -  - - Rouge
696 € T.T.C.
696 € / unité
RP
85
WS
84
RG
16
1er grand cru classé "B" -  - - Rouge
750 € T.T.C.
750 € / unité
Prix
minus
En promotion
minus
Couleur
plus
Millésime
plus
Producteur
plus
Appellation
plus
Format
plus
Cépage(s)
plus
Région
plus
Classement
plus
En stock
plus
Environnement
plus

Château La Gaffelière, un grand terroir au service de l’excellence

« Plus forts dans la difficulté », peut-on lire en inscription latine sous les armoiries du Château La Gaffelière. Une devise qui rappelle les origines antiques de ce prestigieux domaine de Saint-Émilion mais qui pourrait en étonner plus d’un tant le château traverse allégrement les siècles sans jamais cesser d’émerveiller les amateurs de grands vins par l’élégance et la finesse de son style. En réalité, le mot d’ordre du château exprime le courage et la vitalité qui animent l’âme de la famille de Malet Roquefort depuis maintenant quatre siècles.

chateau la gaffeliere

La famille de Malet Roquefort au cœur de l’histoire du Château La Gaffelière 

Alors qu’on associait l’essor du Château La Gaffelière à l’ère médiévale, la découverte d’un site antique remarquable en 1969 vient ajouter une part de mystère au prestige du célèbre domaine de Saint-Émilion. Ses racines se plongeraient jusque dans l’Antiquité, où le château aurait été un très grand domaine viticole appartenant à un riche notable.

 

Néanmoins, c’est véritablement le Moyen-Âge qui va esquisser l’image du Château La Gaffelière tel qu’on le connait aujourd’hui, à commencer par son nom. À l’époque, le village de Saint-Émilion abrite une léproserie. Les lépreux y sont surnommés « gaffets » en raison de leur bâton (gaffe) qui leur sert de précieux appui pour mendier et se déplacer. C’est ainsi que très vite, le lieu prend le nom de « La Gaffelière ».

 

Par la suite, le Château La Gaffelière croise la route de plusieurs familles nobles jusqu’à l’année 1705 où un mariage amène Louis II de Malet Roquefort à poser le pied sur les terres du domaine. Ce dernier y épouse Isabeau de Bonneau de Fonroque, la descendante d’une famille installée à Saint-Émilion depuis plusieurs générations et également propriétaire des domaines de La Gaffelière et de Fonroque ainsi que d’une demeure aux abords du village connue aujourd’hui sous le nom de « Logis de Malet Roquefort ». Cette union scelle l’arrivée des Malet Roquefort à Saint-Émilion, des terres qu’ils n’ont jamais quittées depuis.

 

Alexandre de Malet Roquefort
© Château La Gaffelière

 

Au beau milieu du XIXème siècle, la famille de Malet Roquefort étend encore un peu plus son influence lorsque Louis-Alexandre de Malet Roquefort devient le premier maire de Saint-Émilion. D’ici la fin du siècle, l’illustre famille s’impose comme une référence incontournable de la région en profitant de l’essor du marché du vin de Bordeaux. Entre vendanges, voyages, sorties à Bordeaux, les héritiers Noël-Georges et Louise Caminade de Chatenay veillent de près au rayonnement du Château La Gaffelière.

 

À l’approche du XXIème siècle, le Château La Gaffelière entre dans le temps de la modernité. Pour continuer de suivre le cours de l’histoire avec succès, le domaine édifie un nouveau chai de vieillissement en 1990. Ce chai souterrain en béton est une première à Saint-Émilion. En 2004, Alexandre et Léo de Malet Roquefort reprennent les rênes du domaine et poursuivent ensemble la modernisation de La Gaffelière tout en respectant l’esprit et l’histoire du domaine familial. Alors qu’ils restructurent le vignoble, entreprennent de nouvelles plantations et investissent, ils font appel au talentueux Stéphane Derenoncourt pour les accompagner dans l’élaboration des vins La Gaffelière.  De plus, depuis 2013, le prestigieux domaine de Saint-Émilion bénéficie d’un nouveau cuvier en inox qui allie à merveille technologie et esthétique.

 

Cuvier Château La Gaffelière
© Charles Duprat - Château La Gaffelière

 

Ainsi, grâce à la volonté et à la vision de ses propriétaires, le Château La Gaffelière reste éternellement en phase avec les époques qu’il traverse. Et avec son imposante généalogie, la famille de Malet Roquefort n’est pas seulement la plus ancienne famille de la région, elle est également un témoin précieux de la rencontre de l’héritage des traditions avec l’ère de l’innovation.

Le vignoble du Château La Gaffelière, miroir d’un terroir typique de Saint-Émilion

À l’entrée sud du village de Saint-Émilion, aux abords d’une route bâtie à une époque où les déplacements suivaient le pas des chevaux, trône le Château La Gaffelière. Avec 38 hectares dont 22 en 1er Grand Cru Classé, le château bénéficie d’un terroir d’exception, un « triangle d’or » niché entre les collines de Pavie et d’Ausone. Là, les vignes de merlot et de cabernet franc puisent leur richesse dans la variété des sols. En effet, le vignoble est composé de trois zones différentes, singulières par leur diversité.

 

Tout d’abord, le plateau calcaire à astéries se démarque par ses couches de 3 à 5 mètres d’argiles et de marnes vertes enveloppées par deux assises de calcaire. Située à environ 90 mètres au-dessus de la mer, cette partie du vignoble dénote une géologie typique de la région. En effet, dès le XVIème siècle, le calcaire est massivement extrait sous forme de blocs de pierre afin d’édifier les monuments et les hôtels particuliers qui font aujourd’hui le charme de Bordeaux.

 

La Côte exposée sud à sud-ouest incarne quant à elle l’emplacement rêvé pour la culture de la vigne. Avec une exposition idéale, une pente à l’inclinaison parfaite pour la maturation des baies et pour le drainage naturel des eaux, cette partie des terres La Gaffelière est un véritable bijou au cœur de Saint-Émilion. Par ailleurs, les affleurements d’argile en sous-sol sont des régulateurs naturels parfaits pour apporter à la vigne une alimentation riche en eau et en minéraux.

 

Vignoble Château La Gaffelière
© Château La Gaffelière

 

Enfin, le pied de côte assure aux fruits une finesse sans pareille. La proximité de l’estuaire de la Gironde amène des sables profonds qui donnent à ces sols du vignoble un caractère riche. Paradoxalement, la fragilité des sols fait leur intérêt : une attention particulière à ces parcelles de La Gaffelière est nécessaire, ce qui induit un travail d’une grande précision qui se ressent pleinement dans le caractère des baies.

 

Afin de préserver ce terroir riche de diversité, le Château La Gaffelière applique à ses vignes âgées d’en moyenne 35 ans les exigences d’une viticulture respectueuse de l’environnement. Grâce à l’agriculture raisonnée, les interventions sont longuement mûries afin d’avoir recours aux méthodes les plus douces pour la nature qui soient. Ainsi, les vignes sont taillées tantôt en guyot double tantôt en guyot simple et un bouton sur deux est ébourgeonné pour donner une véritable respiration au vignoble. Pour ce qui est du respect de la terre, les bois de tailles sont broyés dans le rang afin d’enrichir naturellement le sol et l’entre-rang est enherbé pour offrir à la vigne un environnement sain.

 

À l’heure des vendanges, c’est ce même respect de la nature qui anime les hommes et les femmes du Château La Gaffelière. Afin d’écouter au mieux les vignes, ces derniers procèdent à une dégustation des baies afin de récolter les fruits de chaque parcelle au moment propice à une expression aromatique intense du raisin. Seulement lorsque ce moment advient, les vendangeurs commencent à récolter les baies à même les vignes. Ainsi, depuis des siècles, le respect du terroir fait battre le cœur du Château La Gaffelière au même rythme que celui des amoureux des vignes que le domaine accueille. 

La finesse d’une philosophie en filigrane de la vinification signée Château La Gaffelière 

Cet amour du terroir anime si bien l’âme du Château La Gaffelière qu’il se retrouve jusqu’au cœur des chais. Une fois les vendanges achevées, les grappes passent une nuit en chambre froide avant d’être séparées des rafles. Par la suite, elles passent par le très précis trieur optique. Là, seules les baies minutieusement sélectionnées gagnent les cuves situées juste en dessous de l’espace de réception des vendanges.

 

Entièrement rénové en 2013, le cuvier a cela de moderne qu’il est composé de 20 cuves thermorégulées en inox coloré pourpre, de forme tronconique inversée. Parfait exemple du mariage réussi de la tradition et de l’innovation, le cuvier mélange des matériaux de pointe avec une architecture traditionnelle de bois et de pierre. Dans ce haut-lieu de la vinification moderne, tout a été pensé pour servir au mieux le raisin. Ainsi, chaque parcelle est vinifiée séparément afin d’exprimer avec précision l’essence de son terroir. Après des remontages et des pigeages qui rythment la fermentation alcoolique, des lots sont mis en tonneaux tandis que d’autres restent en cuves.

 

Vins Château La Gaffelière
© Château La Gaffelière

 

Pour l’élevage, le Château La Gaffelière procède également à un vieillissement en lots séparés. Là encore, le vin s’enfonce un peu plus sous terre en rejoignant le chai souterrain situé en contrebas du cuvier. Ce sont quelque 14 à 16 mois qui achèvent de donner aux vins La Gaffelière leur caractère inimitable avant l’ultime étape de l’assemblage. À ce moment précis tout le savoir-faire de l’équipe La Gaffelière, chapeautée par Stéphane Derenoncourt, entre en jeu pour signer des vins qui sont la pure expression de leur millésime tout en gardant le style La Gaffelière et la singularité du terroir de Saint-Émilion en filigrane.

 

C’est donc cette volonté d’excellence qui se lit dans l’harmonie du Château La Gaffelière, le Premier Grand Cru Classé Saint-Émilion, et dans la précision du Clos La Gaffelière, le second vin du château. Avec ses vins reconnus pour leur rondeur, leur puissance, leur finesse ainsi que pour leur élégante fraîcheur, le Château La Gaffelière offre des grands vins enracinés au cœur de Saint-Émilion qui n’ont pas leur pareil pour allier l’expression du temps, du lieu, et de l’âme.

01.1.3