-10% supplémentaires sur deux cuvées de Charles Heidsieck avec le code* : MILLEPH *Offre valable seulement sur une sélection de vins : Charles Heidsieck Blanc de Blancs et Brut Réserve
Fermer
Produits (16)

Château Branaire-Ducru

Château Branaire-Ducru image
Château Branaire-Ducru, c’est...
Livrable
Parker
90 / 100
J. Robinson
16+ / 20

770 € T.T.C.Une caisse de 12 Bouteilles (75cl) | 64,17 € / unité
Livrable

325 € T.T.C.Une caisse de 12 Bouteilles (75cl) | 27,08 € / unité
Livrable

310 € T.T.C.Une caisse de 12 Bouteilles (75cl) | 25,83 € / unité
Livrable
Parker
89 / 100
J. Robinson
17 / 20

1 060 € T.T.C.Une caisse de 12 Bouteilles (75cl) | 88,33 € / unité
Livrable

360 € T.T.C.Une caisse de 12 Bouteilles (75cl) | 30 € / unité
Livrable

310 € T.T.C.Une caisse de 12 Bouteilles (75cl) | 25,83 € / unité
Livrable

299 € T.T.C.Une caisse de 6 Magnums (1,5l) | 49,83 € / unité
Primeur
Parker
93-95+ / 100
J. Robinson
16,5 / 20

184 € H.T.1 Double-Magnum (3l) |
Livrable
Parker
94 / 100
J. Robinson
16,5 / 20

915 € T.T.C.Une caisse de 6 Bouteilles (75cl) | 152,50 € / unité
Livrable
Parker
90 / 100
J. Robinson
16 / 20

321 € T.T.C.1 Double-Magnum (3l) |
Livrable
Parker
92-94 / 100
J. Robinson
17 / 20

680 € T.T.C.Une caisse de 12 Bouteilles (75cl) | 56,67 € / unité
Livrable
Parker
92-94 / 100
J. Robinson
17 / 20

830 € T.T.C.Une caisse de 12 Bouteilles (75cl) | 69,17 € / unité
Livrable
Parker
89 / 100
J. Robinson
17 / 20

690 € T.T.C.Une caisse de 12 Bouteilles (75cl) | 57,50 € / unité
Livrable
Parker
89 / 100
J. Robinson
16,5 / 20

300 € T.T.C.1 Double-Magnum (3l) |
Livrable
Parker
94+ / 100
J. Robinson
17,5 / 20

521 € T.T.C.1 Double-Magnum (3l) |
Livrable
Parker
90 / 100
J. Robinson
15,5 / 20

335 € T.T.C.1 Double-Magnum (3l) |
Filtres

Prix

de
à

Château Branaire-Ducru, quand le Médoc rime avec élégance

4ème Grand Cru classé au classement officiel de 1855, Château Branaire-Ducru fait partie du petit cercle des plus belles propriétés du Médoc. Fruit, fraîcheur, élégance, 3 termes clés qui définissent « la signature maison » du style des vins Branaire-Ducru. Zoom sur l’un des plus beaux fleurons du Médoc…

© Château Branaire-Ducru


Château Branaire-Ducru, l’héritage d’une grande terre de vins  


Au Château Branaire-Ducru, le vin est inscrit dans les gènes de la propriété depuis plusieurs siècles déjà. L’histoire commence en cette fin du XVIIème siècle, lorsque Jean-Baptiste Braneyre, notaire royal à Bordeaux rachète une partie du domaine de la seigneurie de Beychevelle. La fille de Jean-Baptiste, Marie Braneyre, épousera Pierre du Luc, qui ajoutera son patronyme au nom du domaine comme le voulait la tradition à l’époque. C’est en 1855 que le Château acquiert ses lettres de noblesse. Suite à l’invitation impériale de Napoléon III faite aux bordelais, les courtiers en vin de la place de Bordeaux sont chargés de sélectionner les échantillons les plus remarquables de la production vinicole pour classer les meilleurs crus. Le Château est ainsi répertorié parmi 60 crus du Médoc et se classe quatrième Grand Cru. Branaire Duluc prend alors le nom qu’on lui connaît en 1857 lorsque Gustave Ducru, un parent de la famille reprend la tête du domaine.


Château Branaire-Ducru, le fruit du travail et de la passion d’un homme  


Le style de Château Branaire-Ducru, c’est lui qui en est à l’origine. Grande figure du monde du vin et ambassadeur des vins de Bordeaux, Patrick Maroteaux s’est impliqué corps et âme avec énergie pour donner à Château Branaire-Ducru l’éclat qu’on lui connaît aujourd’hui. Depuis le rachat de la propriété en 1988 par sa famille, l’homme a repris les rênes du domaine en suivant une trame directrice précise. Sa volonté ? Reconquérir les terroirs, révéler l’expression unique de l’appellation Saint-Julien. Grâce à lui, en l’espace d’une vingtaine d’années, Château Branaire-Ducru est parvenu à se hisser au rang des plus belles propriétés du Médoc, reconnues comme l’une des incontournables de l’appellation Saint-Julien. L’homme s’est éteint à la suite d’une longue maladie en novembre 2017. Jusqu’au bout, il aura exprimé sa passion et son engagement pour le Château Branaire-Ducru. Ayant pris le relais du domaine depuis quelques années déjà, c’est désormais à son fils, François Xavier Maroteaux que revient la mission de diriger ce fleuron du Médoc.


© Château Branaire-Ducru


Château Branaire-Ducru , le secret d’un terroir exceptionnel


Château Branaire-Ducru, c’est d’abord un terroir à part entière. Localisée entre Margaux et Pauillac, la propriété est située à 40km de Bordeaux, dans le Haut-Médoc, au cœur de l’appellation communale Saint-Julien. Initialement étendu sur 50 hectares, le vignoble de Branaire-Ducru s’agrandit de 10 hectares supplémentaires en 2009, décomposés en différentes parcelles. Le secret de Branaire-Ducru ? Ses graves. Il suffit d’aller dans le vignoble pour se rendre compte de la qualité de l’exceptionnel terroir de Château Branaire-Ducru. Situé en bordure de l’estuaire de la Gironde, Château Branaire-Ducru bénéficie de sols de graves sablonneux et siliceux du quaternaire. Sols pauvres et drainants, c’est grâce à ces fameuses graves que la chaleur des journées est emmagasinée pour être ensuite réfléchie la nuit, assurant un équilibre optimal de la température. Château Branaire-Ducru est reconnu comme étant l’un des terroirs les plus chauds du Médoc. La composition particulière des sols, l’exposition du vignoble sur un axe est-ouest, tous ces éléments sont les conditions de prédilection permettant un épanouissement optimal du cépage emblématique de la Rive Gauche, le Cabernet Sauvignon. Le fameux cépage noir représente 70% de l’encépagement du domaine, complété par 22% de Merlot, 4% de Cabernet Franc et 4% de Petit Verdot. Château Branaire-Ducru, c’est aussi l’un des vignobles les plus âgés du Médoc. Si l’âge moyen des vignes se chiffre à 35 ans, de nombreuses parcelles sont âgées d’une cinquantaine d’année, certaines vignes étant même centenaires.


Château Branaire-Ducru, de la vigne au chai, une quête permanente de l’excellence


Toujours avoir une longueur d’avance pour se hisser au sommet… Baisse des rendements, méthodes de culture raisonnée, une véritable révolution a été conduite dans le vignoble. Château Branaire-Ducru a été la première propriété du bordelais à se doter d’un cuvier gravitaire éliminant le pompage des raisins avec une refonte totale des chais en 1992.


© Château Branaire-Ducru


Toujours en quête de précision, à la recherche de la plus juste expression du terroir, les vinifications sont désormais parcellaires, effectuées en petites cuves, sur des extractions douces pour conserver la pureté du fruit. Les cuves sont assemblées à l’issue d’une sélection rigoureuse, une fois les vinifications achevées. Dans la plus pure tradition des vins du Médoc, les vins sont élevés en barriques de chêne français, non filtrés, soutirés par gravité avec un collage au blanc d’œuf frais suivis d’une mise en bouteille au Château.


Château Branaire-Ducru, une définition précise d’un style à part


La définition du style de Branaire-Ducru, c’est d’abord une « signature maison ». Fruit, fraîcheur, élégance, 3 composantes clés qui fondent le noyau dur, la trame directrice imprimée dans les vins du Château. Dès le rachat de la propriété, Patrick Maroteaux a exprimé le souhait de produire des vins représentatifs de l’appellation Saint-Julien avec une empreinte unique, de celles qui permet d’identifier les grands crus. Sous la conduite de Philippe Dalhuin, directeur technique du Château puis de son successeur Jean-Dominique Videau, les vins de Branaire-Ducru se sont hissés au plus haut niveau de l’appellation Saint-Julien gagnant constamment en qualité et en régularité.


Équilibre, justesse, puissance aromatique, dans un style classique, les vins du Château Branaire-Ducru apportent à l’appellation Saint-Julien une touche en plus, une expression différente plaçant le Cabernet Sauvignon au cœur de l’ADN des vins de la maison. Et il suffit de goûter les vins du Château Branaire-Ducru pour s’en rendre compte.


© Château Branaire-Ducru


Que ce soit dans le grand vin, Château Branaire- Ducru ou dans le second vin, Château Duluc du nom donné en hommage aux anciens propriétaires du Château, chaque millésime est façonné selon cette signature maison. Avec une intensité variable suivant les années, la gourmandise des fruits noirs se mêle harmonieusement aux senteurs chaudes et épicées des nuances poivrées et cacaotées. Toujours structurés, sur une texture veloutée, les tanins sont d’une finesse et d’une élégance propres aux vins de Saint-Julien avec un grand potentiel de garde. Quelques-uns des millésimes de Branaire-Ducru ont indubitablement marqué les esprits. Parlons de l’extraordinaire millésime 2009 ! Puissant, élégant, il parvient à garder une étonnante fraîcheur du fruit avec une générosité et un charisme dont seuls les grands Crus de Saint-Julien ont le secret. Et que dire des millésimes 2000, 2003 et 2005 ? Tous exceptionnels, ils développent une élégance et une droiture dont seule la sagesse des années a le secret.


Offrir des vins qui révèlent une expression pure et profonde, apporter une notion de plaisir, c’était là toute la quête de Patrick Maroteaux. Maintenant, dans 5 ans, dans 20 ans, nul doute qu’avec les vins du Château Branaire Ducru, les grands amateurs des vins de Bordeaux n’ont pas fini de redécouvrir l’émotion des vins de Saint-Julien.


 


 

1.1.3