orliac.jpg
+ / - Survoler l'image pour effectuer un zoom
Autres vues
Autres vues

Château Labastide Orliac : 1780 Royal Héritage 2008

Sud-Ouest - Brulhois - Rouge - 13.5° Château Labastide Orliac Château Labastide Orliac 2008 F958/08
C'est la tête de cuvée de la gamme élaborée par le château La Bastide. Les soeurs Catherine et Isabelle Orliac, propriétaires de ce Brulhois, sont fières de ce nectar issu d'une recette oubliée depuis 1780. Celle-ci fut retrouvée avec une missive - signée de Louis XVI lui-même, datée du 11 juin 1780 - au fond d'un secrétaire et attestant de la bienveillance du Roi à l'égard de Jean Orliac, alors marchand et producteur de vin : à l'époque, le propriétaire du château. La légende était née. Si la recette de ce vin rouge a quelque peu changé (elle comportait initialement des pétales de rose du Maroc, du gingembre de Martinique et du Colombard), la formule plus moderne orchestre merlot, cabernets et tannat. La robe est sombre sur des teintes pourpre foncé. D'une belle puissance aromatique, le nez de la cuvée Royal Héritage 2008 exprime des parfums graphites sur des touches concentrées de fruité noir presque compoté avec un léger boisé. La bouche de ce Brulhois est gourmande sur un tramé serré (à se fondre), le tout s'achevant sur une sensation dynamique, avec sa finale un tantinet nerveuse. Vin taillé pour la garde, ce château La Bastide Royal Héritage 2008 est un vin de patience.
Les prix légers
166,67 €
EUR 900.0 Millesima In stock

Grands Vins de Château Labastide Orliac (Sud-Ouest) en stock chez Millesima - leader de la vente de vin en ligne - disponibles dans nos chais de Bordeaux.

C'est la tête de cuvée de la gamme élaborée par le château La Bastide. Les soeurs Catherine et Isabelle Orliac, propriétaires de ce Brulhois, sont fières de ce nectar issu d'une recette oubliée depuis 1780. Celle-ci fut retrouvée avec une missive - signée de Louis XVI lui-même, datée du 11 juin 1780 - au fond d'un secrétaire et attestant de la bienveillance du Roi à l'égard de Jean Orliac, alors marchand et producteur de vin : à l'époque, le propriétaire du château. La légende était née. Si la recette de ce vin rouge a quelque peu changé (elle comportait initialement des pétales de rose du Maroc, du gingembre de Martinique et du Colombard), la formule plus moderne orchestre merlot, cabernets et tannat. La robe est sombre sur des teintes pourpre foncé. D'une belle puissance aromatique, le nez de la cuvée Royal Héritage 2008 exprime des parfums graphites sur des touches concentrées de fruité noir presque compoté avec un léger boisé. La bouche de ce Brulhois est gourmande sur un tramé serré (à se fondre), le tout s'achevant sur une sensation dynamique, avec sa finale un tantinet nerveuse. Vin taillé pour la garde, ce château La Bastide Royal Héritage 2008 est un vin de patience.
Ajouter au panier