TrustMark
4.51/5
JR
17
WS
97
Dom Pérignon : Rosé Vintage 2008
Vins rares

Dom Pérignon : Rosé Vintage 2008

Grand cru -  - Rosé
Détails du produit
410 € T.T.C.
410 € / unité
Je choisis ma quantité et/ou mon format
  • delivery truckLivraison offerte à partir de 300€ de commande
  • lockPaiement 100% sécurisé
  • checkbox confirmOrigine des produits garantie
D'autres millésimes disponibles
Carte d'identité de
Dom Pérignon : Rosé Vintage 2008

Dom Pérignon Rosé Vintage 2008, l'audace de la création

La propriété

Le Champagne Dom Pérignon doit son nom au célèbre moine et procureur de l'Abbaye d'Hautvillers en 1668, Pierre Pérignon, dit Dom Pérignon. Selon la légende Pierre Pérignon aurait découvert ce que l'on appelle aujourd'hui la méthode champenoise. Dom Pérignon est une lumineuse maison de Champagne qui s'inspire et s'imprègne directement de la philosophie de son fondateur, laquelle se situe dans la recherche de la perfection ultime du vin de champagne.

Le vignoble

Dom Pérignon cultive des vignes composées des trois cépages principaux de la Champagne, à savoir le chardonnay, le pinot noir et le pinot meunier. Ses champagnes sont réputés pour être nés sur des terroirs absolument exceptionnels.

Le vin

Lorsque le champagne Dom Pérignon se fait rosé, c’est au nom de l’audace : l’audace de s’affranchir des conventions de l’élaboration du champagne, pour repousser sans cesse les limites de la création.

Né de cette volonté d’oser, Dom Pérignon Rosé saisit le rouge du pinot noir dans son éclat originel et capture sa complexité dans un assemblage téméraire et assumé. Elaboré durant près de douze années d’une transformation lente et maîtrisée en cave, Dom Pérignon Rosé se révèle intense et spontané, clair et obscur, magnétique.

Le millésime

Un ciel gris et voilé domine l’année viticole 2008, si singulière dans une décennie solaire à la générosité insolente. Le printemps et l’été sont marqués du même déficit de la lumière et des températures. C’est septembre qui, tardivement et miraculeusement, fait le millésime. Au moment-même où débute la vendange (le 15 septembre), les conditions sont enfin parfaites : un plein soleil et des vents soutenus nord / nord-est. Pour tirer parti d’un tel retournement de situation, la cueillette est très étalée. La maturité se révèle au-delà de toute attente dans un équilibre inédit, haut perché. L’état sanitaire est impeccable.

Dégustation

Nez

Le bouquet s’ouvre instantanément sur la framboise et la fraise sauvage. Des notes poudrées d’iris et de violette se mêlent rapidement au fruit et s’installent. À la respiration, on voit finalement poindre de nuances plus vertes, plus proches du troène, de l’angélique et de la feuille de camphrier.

Bouche

Les premières sensations sont tactiles, charnues, soyeuses. Elles se déploient progressivement puis se font plus ferme. La trame acide, signature du millésime, s’enroule dans la structure du pinot pour révéler le cœur du vin. La finale s’affirme et persiste dans un parfum de pivoine et de poivre blanc.

1.9.0