Frais de port offerts sur votre 1ère commande avec le code* - BIENVENUE *hors vins primeurs, réservé aux nouveaux clients.
RP
96
JR
18
WS
93
Ruinart : Dom Ruinart 2002

Ruinart : Dom Ruinart 2002

Grand cru -  - - Blanc
210 € T.T.C.
210 € / unité
Je choisis ma quantité et/ou mon format
  • delivery truckLivraison offerte à partir de 300€ de commande
  • lockPaiement 100% sécurisé
  • checkbox confirmOrigine des produits garantie
D'autres millésimes disponibles
Carte d'identité de
Ruinart : Dom Ruinart 2002

Un Blanc de Blancs racé dans un millésime d’exception

La propriété

Première Maison de Champagne fondée en 1729, Ruinart constitue une référence incontournable. L’historique Maison de Champagne Ruinart doit sa naissance au visionnaire et précurseur moine Dom Thierry Ruinart. Installée au cœur de Reims, la Maison Ruinart veille sur un trésor. Uniques, monuments d’histoire et prouesses architecturales, les crayères Ruinart sont classées site historique depuis 1931 et inscrites depuis juillet 2015 sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. À près de 40 mètres sous terre, dans l’obscurité et la fraîcheur des caves aux allures de cathédrale, patientent les précieux flacons avant d’entrer dans la lumière. Élégance, style et intemporalité définissent l’ADN de la Maison de Champagne Ruinart figurant parmi les marques les plus appréciées de l’hexagone, incarnant l’excellence d’un art de vivre à la française aux quatre coins du monde.

Le vin

Issue de grands terroirs et élaborée uniquement lors de vendanges exceptionnelles, la cuvée Dom Ruinart Blanc de Blancs, qui n’a connu que 26 millésimes, met en exergue la richesse aromatique du chardonnay, cépage emblématique de la Maison Ruinart.

Le millésime

Millésime prodigieux, 2002 rejoint la lignée des plus grandes années soulignant l’extraordinaire pureté du chardonnay cette année-là. À millésime d’exception, champagne de légende, Dom Ruinart 2002 signe la réussite d’un cru d’orfèvre exécuté dans le style qui fait la noblesse et le prestige de la maison.

Assemblage

Cuvée de prestige, le Champagne Dom Ruinart 2002 rend hommage à la noblesse du chardonnay, le cépage emblématique de l’ADN de la maison. L’assemblage est composé des plus Grands Crus et illustre la typicité des terroirs de la Côte des Blancs dont les très grands Chouilly et Avize (72%) complété par des crus en provenance de la Montagne de Reims (28%).

Dégustation

Robe
Étincelant, Dom Ruinart 2002 entre dans la lumière, paré de sa robe à la couleur jaune clair chatoyante de reflets verts mettant en valeur la finesse du cordon de bulles à l’effervescence régulière.

Nez
Éclatant de fraîcheur, le bouquet aromatique se dessine dans la délicatesse de senteurs florales et des notes de fruits aux parfums d’agrumes, de poire et de bergamote. L’aération lui laisse le temps de découvrir les multiples facettes de sa personnalité en révélant une trame à la douce gourmandise sur des parfums de notes briochées et de noix de coco soulignant la minéralité de ce bouquet complexe.

Bouche

Au palais, Dom Ruinart 2002 brille de raffinement et d'élégance. Saveurs acidulées des agrumes et gourmandises des notes de fruits exotiques se conjuguent dans un accord parfait en découvrant cette minéralité typique des plus grands terroirs calcaires conférant des arômes de pierre à fusil. La matière raffinée danse au palais avec vivacité et énergie sans ne rien perdre de sa texture caressante pour étirer sa silhouette longiligne dans la longueur d’une finale chatoyante de pureté.

Un Dom Ruinart racé prodigieux de pureté et de finesse.

Service

Pour une dégustation optimale, servir à 10-12°C.

Critique de vin
Ruinart : Dom Ruinart 2002
badge notes
Parker

96

100
badge notes
J. Robinson

18

20
Wine Advocate-Parker :
Close to 30% of the Chardonnay that as always (despite the absence of blanc de blancs from its label) dominates Ruinart's prestige cuvee comes - specifically in the case of their 2002 Brut Dom Ruinart - from the northern Montagne de Reims, though the rest is from the Cote des Blancs (predominantly Avize and Chouilly). Hints of lees autolysis and heliotrope perfume cap a nose in which very ripe sickle pear predominates. Happily, an efficacious squirt of fresh lime lends refreshing and vivacious acidity to the pear on a lush and gently effervescent palate. Pungently struck-flint and iodine-like notes as well as hints of lightly toasted almond and hazelnut add allure to a generously fruity finish. This might well reward a couple of years' bottle age, though its highly appealing present personality is very much tied up with freshness.
1.9.0