Piémont

Bordé par les Alpes et les Apennins, au nord-ouest de l'Italie, le Piémont est sans conteste l'une des plus grandes et célèbres régions viticoles du monde. Elle est notamment la région qui abrite le plus d'appellations DOCG de la botte.
Parmi celles-ci se trouvent les immenses Barbaresco et Barolo, produits à 100% à partir du cépage phare et autochtone du Piémont, le Nebbiolo. Reconnaissable à sa structure impressionnante, le Nebbiolo donne en Barolo des vins puissants et tanniques qui demandent quelques années de garde avant de pouvoir livrer tout leur potentiel. En Barbaresco, appellation plus méditerranéene, les vins sont plus vites accessibles, sur l'élégance et la finesse. Dans ces deux appellations le cahier des charges impose des élevages longs, plus longs encore si la mention Riserva est visible.
En restant proche de Barolo, autour d'Alba précisément, se trouve une autre appellation de renom. Le Barbera d'Alba est un vin produit à partir du cépage Barbera, autre autochtone du Piémont. Très coloré et parfumé avec des arômes de fruits rouges, le Barbera d'Alba est un vin faible en tannins mais plein de fraîcheur. 

Piémont

 

Produits : (  1 - 12 sur 302  )
Afficher la page précédente
1
1 2 Points de suspension des pages de pagination 26
Afficher la page suivante
:
:
  • Les prix légers
    55,56 €
    Declinaison:
    Le prix du produit peut être mis à jour en fonction de votre sélection
    • c_cc_6

  • Les prix légers
    20,74 €
    Declinaison:
    Le prix du produit peut être mis à jour en fonction de votre sélection
    • c_cc_6

  • Les prix légers
    111,11 €
    Declinaison:
    Le prix du produit peut être mis à jour en fonction de votre sélection
    • c_cc_6

  • Les prix légers
    17,59 €
    Declinaison:
    Le prix du produit peut être mis à jour en fonction de votre sélection
    • c_cc_6

  • Les prix légers
    30,56 €
    Declinaison:
    Le prix du produit peut être mis à jour en fonction de votre sélection
    • c_cc_6

  • Les prix légers
    75,93 €
    Declinaison:
    Le prix du produit peut être mis à jour en fonction de votre sélection
    • wc_wcl_1

  • Les prix légers
    192,59 €
    Declinaison:
    Le prix du produit peut être mis à jour en fonction de votre sélection
    • d_cb_3

  • Les prix légers
    33,33 €
    Declinaison:
    Le prix du produit peut être mis à jour en fonction de votre sélection
    • c_cc_6
    • wc_wcl_1

  • Les prix légers
    34,26 €
    Declinaison:
    Le prix du produit peut être mis à jour en fonction de votre sélection
    • c_cc_6
    • wc_wcl_1

  • Les prix légers
    85,19 €
    Declinaison:
    Le prix du produit peut être mis à jour en fonction de votre sélection
    • c_cc_6

  • Les prix légers
    100,00 €
    Declinaison:
    Le prix du produit peut être mis à jour en fonction de votre sélection
    • wc_wcl_1

  • Les prix légers
    67,59 €
    Declinaison:
    Le prix du produit peut être mis à jour en fonction de votre sélection
    • c_cc_6

Afficher la page précédente
1
1 2 Points de suspension des pages de pagination 26
Afficher la page suivante

Focus Région Appellation Piémont


Piémont, des vins au goût de dolce vita

C’est une région que l’on connaît d’abord pour ses vins… Des vins dont le nom chantant est déjà porteur d’une élégance aristocratique et d’un charme dont seule l’Italie a le secret. Du Barolo au Barbaresco en passant par le Dolcetto di Dogliani et le doux Asti en Spumante, découverte du Piémont, aussi surnommé la Bourgogne de l’Italie, une région à l’étonnante diversité…


Le Piémont, terre de vins au pied des montagnes


Des vieilles pierres des villages du Val d’Aoste aux majestueux sommets des Alpes et des Apennins en guise de fond de carte postale, en passant par le dynamisme bouillonnant de la capitale de la province, Turin, sans oublier une gastronomie reconnue pour l’excellence des produits de terroir, dont la fameuse truffe d’Alba et des vins dont le monde entier connaît le nom… Et si le bonheur se trouvait dans le Piémont ? « Pied de la montagne » ou Piémont, la région porte bien son nom, nichée au nord de l’Italie, à la frontière avec la Suisse et la France, s’étendant presque jusqu’à la côte méditerranéenne. Si le Piémont n’attire pas autant de touristes que d’autres zones de l’Italie, la région demeure néanmoins l’un des plus beaux fleurons de la production viticole italienne.


60 000 hectares de vignobles essentiellement plantés en coteaux, aucune IGP mais pas moins de 42 DOC et 17 DOCG dont certaines se chevauchent sur les territoires ! Classé 7ème au rang de la production nationale, le Piémont comptabilise le plus grand nombre d’appellations par-rapport aux autres régions de la péninsule avec un morcellement complexe. Ses seules rivales ? La Vénétie et la Toscane. Si la région produit une majorité de vins rouges (55%), les blancs ne sont pourtant pas en reste. Preuve en est avec le célèbre Gavi.


©Cananzi

Comment s’explique une telle richesse ? D’abord et avant tout parce que le Piémont est une terre de contrastes. Ici, la diversité connaît véritablement un sens pluriel. Les raisons sont simples : la région présente un climat continental aux hivers longs et froids, tempéré par les nombreuses rivières qui dessinent la région. À contrario, les étés sont chauds et les automnes marqués par les épais brouillards brumeux, les célèbres « nebbia », ceux-là même qui sont à l’origine du nom Nebbiolo, l’un des plus grands cépages noirs du Piémont et même de l’Italie, emblématique des deux titans qui font le prestige de la région : le Barolo et le Barbaresco.


La région se divise ainsi entre 4 grandes zones de production en commençant par la vallée de la Sésia, au nord de la province de Verceil qui s’étend du Mont Rose, zone montagnarde, jusqu’aux plaines de Verceil, avec 7 DOC: Gattinara, Lessona, Bramaterra, Boca, Ghemme, Sizzano, Fara. Vient ensuite la vallée de la Doire Baltée (DOC Carema), au nord du Val d’Aoste, puis les collines de collines de Montferrat, siège du Moscato d’Asti et de la DOCG Gavi pour terminer par le territoire des Langhe et Roero, berceau de naissance des grands Barolo et Barbaresco.


Et parlons des terroirs en s’arrêtant sur la nature des sols. Avec la proximité des massifs montagneux, le Haut-Piémont, au nord, présente des sols acides, riches en minéraux et métaux, de moraines glaciaires, de sables et de porphyre (une roche magmatique avec des cristaux de feldspath). Le résultat ? Des vins vifs, pointus, à la structure légère et délicate. Plus au sud, les Langhe présentent quant à elle des marnes alcalines, sur des sols argilo-calcaires et de grès. Changement de sols, changement de style de vins. C’est ici que naissent les monuments des vins du Piémont, impressionnants de personnalité, à la structure dense et à la richesse légendaire.


Le Piémont, le dynamisme d’une région entre héritage et modernité

©Ornato

Si l’histoire viticole du Piémont connaît des origines qui remontent au Vème siècle avant J.C, la région a connu un développement viticole récent, en raison des tumultes géopolitiques. C’est au XVIIIème que les vignobles sont érigés en terrasses sur les coteaux. À partir des années 1880, le phylloxéra ne connaît pas les frontières et détruit la quasi-totalité du vignoble piémontais. Il faudra du temps pour reconstruire les vignobles plaçant la qualité au cœur des expansions et du développement de la région, avec une taille plus adaptée (méthode Guyot) et une sélection des meilleurs terroirs. C’est grâce à la naissance du système des DOC en 1966 que le Barolo deviendra l’étoile montante du vignoble piémontais avec la renommée que l’on lui connaît aujourd’hui.


Souvent considérée comme la Côte de Nuits du Piémont, la région des Langhe a très tôt mis en valeur ses meilleurs crus, sous forme parcellaire ou d’assemblage, à l’instar des célèbres climats Bourguignons. Il faut aussi souligner le dynamisme et l’engagement de toute la filière vin qui a très tôt compris l’importance de l’efficacité des outils de communication, en soignant son image et ses réseaux. En outre, la région n’a d’austère que le climat. Connue pour son grand sens de l’épicurisme, la région a fait de l’œnotourisme une priorité avec la quasi-totalité des propriétés viticoles ouvertes au public. Ici, le vin n’est pas réservé à une élite, il a un sens plus profond, celui du plaisir, du partage et de la convivialité. Un sens qui a le goût du vrai en somme.


Le Piémont, des vins tout en styles et en couleurs


©dagromis

59 appellations et une diversité de cépages autochtones comme nulle part ailleurs… La complexité viticole et le potentiel qualitatif de la région ont de quoi donner le tournis ! Si l’on devait résumer simplement la région, alors on associerait indubitablement le Piémont au Nebbiolo des mythiques Barolo et Barbaresco. Le Nebbiolo, c’est ce cépage capricieux, difficile à faire pousser, qui nous rappelle étrangement le Pinot noir. Appelé l’Empereur des cépages italiens, le Nebbiolo ne supporte que les sols de marne calcaire bien drainés, sur des vignobles bénéficiant d’une bonne orientation sud-est en raison de sa maturité phénolique longue et tardive. La pellicule très fine de sa peau donne des vins pâles en couleurs, au rouge rubis délicat et élégant.


Mais le Piémont, ce n’est pas QUE le Nebbiolo ! C’est aussi la terre de prédilection de la Barbera, l’autre grand cépage autochtone du Piémont (26 000 hectares en production). Colorés, parfumés sur des notes de de fruits rouges, le Barbera d’Alba produit des vins à la structure tannique légère, portés sur la fraîcheur. Le Dolcetto, un vin rouge qui n’a de doux que le nom, est produit dans les environs d’Albe, donnant un vin à la robe profonde, aux notes marquées de fruits noirs qui s’apprécie dans sa jeunesse et accompagne parfaitement les plats de pâtes et autres antipasti dont le Piémont regorge. Après des années de déclin, trois autres vins rouges locaux mènent la danse, le pourpre Grignolo, le mousseux Freisa et le pétillant vif et léger, Brachetto d’Acqui.


Du côté des blancs, le Piémont tient sa réputation du doux et célèbre Asti, le vin de fêtes auxquels les italiens sont très attachés. Produit à partir du Muscat italien, la DOCG Asti s’applique aussi bien à la version mousseuse (Asti Spumante) qu’en vin tranquille (Asti Moscato). Pour terminer sur cette liste non exhaustive, impossible de manquer le Gavi, ce vin blanc DOCG de la province d’Alessandria produit à partir d’un cépage italien très ancien, le Cortese. Tout en fraîcheur et en élégance, le Gavi est un vin blanc sec qui allie subtilement la juste dose de fruits blancs et de touches florales, parfait pour accompagner un plat typique de la gastronomie du Piémont, le tajarin aux truffes accompagné de Parmesan.


Le Piémont, une région pour deux vins stars


Sublime robe rubis, palette aromatique intense et délicate sur des arômes de pétales de rose séchées, notes de goudron et de truffe blanche… Vous l’avez reconnu ? Comment s’y méprendre, c’est bien lui, le Barolo, la star des Langhe et du Piémont. Vin des rois et roi des vins, le Barolo fait incontestablement partie de ces vins que l’on n’oublie pas. Vin exceptionnel devenu l’ambassadeur de l’Italie auprès de toutes les Cours d’Europe grâce à la Maison de Savoie, le Barolo est un vin reconnu pour son grand potentiel de garde.


Avec lui, l’adjectif aristocratique prend tout son sens. Élégant, raffiné, au palais, c’est une véritable sensation soyeuse de velours liquide, entre puissance et délicatesse. Le Barolo respecte un strict cahier des charges qui impose un vieillissement de 38 mois dont 18 mois en tonneau. La mention « Riserva » est attribuée au Barolo après 62 mois de vieillissement. Ce grand vin ne peut être commercialisé qu’après le 1ier janvier de la 4ème année qui suit les vendanges et à partir de la 6ème année pour la mention Riserva.


Mais attention, le Barolo n’est pas le seul à briller ! Le Barbaresco, l’autre grand nom du Piémont sait aussi lui voler la vedette. Héritier d’un passé prestigieux, déjà cité dans l’histoire romaine antique de Titio Livio, le Barbaresco a gagné son prestige grâce à l’impulsion des petits producteurs et notamment le célèbre consortium Produttori del Barbaresco, créé en 1958. Produit uniquement dans la province de Cuneo, sur le territoire des communes de Barbaresco, Neive et Treiso, ce grand élégant à la robe grenat et aux reflets orangés est un vin de garde par excellence. Fin, épicé, sur des notes de violette et d’amande amère, il présente une structure tannique légèrement moins dense que son homologue en raison de la nature de son terroir, sur des sols de marnes calcaires plus riches en nutriments que ceux du Barolo.


Que l’on soit plutôt Barolo ou Barbaresco, le Piémont se découvre par la palette de ses vins. Symbole d’adéquation parfaite entre les cépages, les climats et l’influence de l’homme, la région du nord de la botte n’a pas fini de nous étonner et nous surprendre par ses vins à la personnalité et l’identité affirmées.