frais de port offerts sur votre 1ère commande avec le code* - BIENVENUE *hors vins primeurs, réservé aux nouveaux clients.
Fermer
Produits (10)

Château de Pibarnon

Château de Pibarnon image
Quand Henri et Catherine de Saint Victor tombent...
Livrable

 T.T.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) |
Livrable

 T.T.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) |
Livrable

 T.T.C. T.T.C.1 Jéroboam (3l) |

 H.T.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) |

 H.T.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) |
Livrable
Parker
93 / 100

 T.T.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) |
Livrable
J. Robinson
16.5- / 20

 T.T.C. T.T.C.Un carton de 6 Magnums (1,5l) |
Livrable

 T.T.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) |
Livrable

 T.T.C. T.T.C.Un carton de 6 Magnums (1,5l) |
Livrable

 T.T.C. T.T.C.1 Jéroboam (3l) |
Filtres

Prix

de
à

Château de Pibarnon, zoom sur les grands vins de Bandol en Provence

C’est sur un site grandiose, dominant la mer Méditerranée, sur des collines plantées d’oliviers, de mûriers, de lauriers roses, de pins et de chênes, que se trouve le château de Pibarnon. Tombés amoureux de ce lieu enchanteur, Henri et Catherine de Saint Victor ont mis toute leur passion et leur dynamisme au service de ce site au terroir d’exception. Histoire, terroir, savoir-faire et style des vins, découvrez-en plus sur cette référence des grands vins rouges et rosés de Provence…

 

L’histoire du château Pibarnon, de 1977 à aujourd’hui

C’est au milieu des années 50 que Modesto Ramognino, un maçon italien s’installe sur la colline de Pibarnon pour cultiver de la vigne sur ce lieu aride et isolé. La réputation des vins qu’il produit gagne rapidement en visibilité. Catherine et Henri de Saint Victor recherchent alors un vignoble pour produire leurs vins. C’est à Bandol, en dégustant un château de Pibarnon 1975 sur le port que le couple a un coup de foudre immédiat.

 


 

vue du château de Pibarnon à Bandol en Provence
Vue du château de Pibarnon à Bandol en Provence © Serge Chapuis - Château de Pibarnon

 

 

Henri et Catherine de Saint Victor, le couple à l’origine de la renaissance du château de Pibarnon

Après avoir rencontré le successeur de Modesto Ramognino, Catherine et Henri de Saint Victor tombent alors sous le charme de la propriété, située dans un site grandiose à 300 mètres d’altitude. Le couple prend alors une décision qui va changer le cours de sa vie et fait une offre de rachat. Le château de Pibarnon entre ainsi dans une nouvelle ère de son histoire…

En 1978, tout est à faire. Le lieu impose une vie à la dure, sur un terroir rocailleux, sans eau ni électricité. À 51 ans, Henri de Saint Victor troque alors la blouse du laboratoire de recherche dans lequel il travaille contre la tenue de vigneron et rejoint les vignes du château de Pibarnon.

Tel un pionnier, Henri de Saint Victor occupe alors toutes les tâches. Défrichage des terrains, terrassement des sols, plantation de la vigne. La charge de travail est colossale. Sans diplôme ni connaissance particulière en viticulture, Henri de Saint Victor s’occupe aussi des vinifications en mettant à profit ses talents de dégustateur.

Catherine, son épouse est à ses côtés pour donner progressivement au château de Pibarnon l’image qu’on lui connait aujourd’hui. Le couple rase l’ancienne maison pour faire bâtir une bastide provençale de style XVIIIème. Les travaux impliquent aussi une rénovation des chais et l’installation d’une cuverie moderne. Deux ans après le début des travaux, un chef de culture rejoint l’aventure suivi, deux ans plus tard, d’un maître de chai.

 

Château de Pibarnon, un domaine multi-médaillée dans les années 80  

Dès 1980, les vins du château de Pibarnon sont présentés aux grands concours viticoles. La propriété se distingue en obtenant la Médaille d’Or au Concours Général Agricole de Paris pour le millésime 1978 sur les cuvées rouges et rosés. Elle obtient la médaille d’argent pour les vins blancs.

Durant 6 années consécutives, le vin rouge du château de Pibarnon se verra attribuer la médaille d’Or. Un exploit encore jamais réalisé à l’époque.

 

Éric de Saint Victor, un homme passionné dédié au terroir de Pibarnon

Gagné par la passion de ses parents, c’est après avoir fait ses études qu’Éric de Saint Victor rejoint l’aventure familiale. Jeune vinificateur de talent, il sera à l’origine de la vinification du millésime 1989, unanimement salué par la critique internationale avec un vin rouge classé parmi les 150 meilleurs au monde. Cette récompense est renouvelée par le Guide Slow Food en 1990. Dès lors, qualifié de « Seigneur de la Côte d’Azur », Pibarnon s’impose comme une référence mondialement réputée des grands vins de Bandol. 

En 1993, l’échelle de popularité du château de Pibarnon continue de grimper. La propriété obtient le Trophée d’Excellence lors de sa participation à l’International Wine Challenge alors même que l’appellation Bandol ne figure pas dans les listes de la compétition.

Les vins du château de Pibarnon seront ensuite servis à la table de l’Élysée et notamment lors de sommets organisés par Jacques Chirac à Paris.

 


 

Eric de Saint Victor château de Pibarnon Bandol Provence
Éric de Saint Victor au château de Pibarnon à Bandol en Provence © José Nicolas - Château de Pibarnon

 

Éric de Saint Victor reprendra officiellement les rênes de la propriété en 2005, assurant avec son flegme et son élégance toutes britanniques, la continuité du succès de Pibarnon.

 

Château de Pibarnon, un vignoble implanté sur un terroir d’exception dominant la Méditerranée

C’est en partant du village de la Cadière d’Azur et en prenant la petite route qui serpente le long de la colline que l’on parvient au château de Pibarnon. Entre les rangées de vignes soigneusement alignées, les allées de Pin d’Alep bordant le domaine, le bleu azur du ciel qui se confond avec la Grande Bleue et la vue sur la baie de la Ciotat et du Bec d’Aigle, le château de Pibarnon surgit soudain au détour d’un virage. Le charme opère immédiatement.

Éblouissant, le vignoble du château de Pibarnon est un véritable petit paradis en Provence. Lorsque le couple Catherine et Henri de Saint Victor fait l’acquisition du château de Pibarnon, le domaine s’étend sur une surface de 16 hectares d’un seul tenant dont 3,5 hectares de vignes. Progressivement et grâce à l’acquisition de parcelles de vignes ou de fermages, le vignoble du château de Pibarnon atteint une surface de 15 puis de 20 hectares.

En 1992, une nouvelle opportunité s’offre au couple de Saint Victor. Après avoir longtemps cherché le terroir parfait pour agrandir la surface du vignoble, Henri et Catherine de Saint Victor se portent acquéreurs d’une vingtaine d’hectares situés dans un cirque. Tel un théâtre antique, c’est dans ce superbe amphithéâtre naturel que le couple de Saint Victor s’attelle à la tâche et plante de nouvelles vignes. Les vignes sont ainsi plantées en une succession de petits cirques et s’échelonnent jusqu’à 300 mètres d’altitude, dominant la mer Méditerranée et regardant le Piton du Castellet au nord.

Plus de 30 ans après le début de l’aventure de la famille de Saint Victor, le vignoble du château de Pibarnon atteint une surface de 50 hectares.

 

Vignoble du château de Pibarnon en Provence Bandol
Le vignoble en amphithéâtre du château de Pibarnon à Bandol en Provence © José Nicolas - Château de Pibarnon

 

Le terroir unique du château de Pibarnon à l’origine de grands vins de Bandol

Résolument complexe, le terroir du château de Pibarnon constitue une rareté à Bandol. Différent des autres types de sols que l’on peut retrouver à Bandol, le terroir du château de Pibarnon se compose de calcaire du Trias, apparu à l’époque du Quaternaire, au moment du plissement des Alpes. Ce sol du Trias est ainsi plus ancien que les autres sols de Bandol avec une différence d’âge de 150 millions d’années. Ce plissement des Alpes a ainsi donné à la naissance de la fameuse collline de Pibarnon sur laquelle est nichée la propriété. Sans lui, le colline de Pibarnon se situerait en fait à 500 mètres de profondeur sous la mer !

Le calcaire du Trias de Pibarnon est particulièrement riche en microfossiles conférant une grande finesse aromatique aux vins de la propriété.

L’autre singularité pédologique de Pibarnon réside dans la présence de marnes bleues du Santonien, identiques à celles que l’on peut retrouver au château Yquem, à Sauternes et au château Pétrus, à Pomerol. Ces sols particuliers sont à l’origine de vins de Bandol dotés d’une élégance raffinée, d’une grande profondeur aromatique et d’une superbe capacité de garde.

 

Le micro-climat du château de Pibarnon

De par sa localisation au sommet de la colline de Pibarnon et dominant la Méditerranée, le vignoble du château de Pibarnon bénéficie d’un microclimat singulier. D’une part, l’altitude des vignes du domaine permet de maintenir le vignoble à l’abri des assauts des vagues de chaleur estivales. Les importantes amplitudes thermiques entre la nuit et le jour garantissent une maturation lente et progressive des cépages. D’autre part, la proximité de la mer Méditerranée favorise une excellente régulation thermique du vignoble en apportant de la fraîcheur. Cette proximité entraîne l’apparition de brouillards matinaux sur le bas de la Vallée qui protègent le vignoble des possibles sécheresses que connaît la zone. Afin d’éviter une exposition trop importante et de permettre une maturation lente, les vignes du château de Pibarnon sont plantées en restanques et orientées sud-est. Témoignant d’un savoir-faire typiquement varois, la culture des vignes en restanques permet désigne en fait la plantation de vignes derrière des petits murs de pierres formant des terrasses étroites. Les restanques permettent ainsi d’éviter l’érosion des collines durant les fortes pluies de l’hiver tout en emmagasinant la chaleur du soleil durant les étés assurant aux raisins des conditions de maturité idéales. Les restanques forment ainsi une sorte de microclimat à part entière.

 

Château de Pibarnon, des ressources en eau rares

Dans une région comme la Provence où le soleil brille presque tous les jours de l’année et avec un ensoleillement maximal durant l’été, l’eau est une ressource rare. Pour autant, le terroir du château de Pibarnon se distingue sur l’appellation Bandol par sa remarquable capacité à disposer de réserves en eau suffisantes permettant d’éviter un stress hydrique à la vigne. En effet, les sols de calcaires du Trias de Pibarnon agissent comme de vraies éponges. Ils permettent ainsi de restituer à la vigne l’eau accumulée durant la période hivernale durant les périodes estivales. En outre, la culture des vignes en restanques façonne la colline de Pibarnon en escaliers géants et en pentes abruptes. Les vignes sont donc protégées de l’érosion hivernale tout en étant capable de capter les eaux de pluie pour les restituer aux restanques suivantes et ce, jusqu’en bas du vignoble.

 

Vignes du château de Pibarnon Bandol Provence
Les vignes du château de Pibarnon à Bandon en Provence © José Nicolas - Château de Pibarnon

 

 

Le mourvèdre, le seigneur des terres du château de Pibarnon

Aussi fougueux et impétueux que délicieux et puissant, le mourvèdre est Le cépage emblématique de Bandol. C’est à Pibarnon qu’il a trouvé l’un de ses terroirs de prédilection. Le mourvèdre est un cépage qui a besoin de soleil pour mûrir pleinement et révéler sa plus belle expression. On dit de lui qu’il a « besoin d’avoir les pieds dans l’eau et la tête au soleil ». Avec plus de 3 000 heures d’ensoleillement et des sols calcaires riches en eau, le terroir de Pibarnon réunit toutes les conditions nécessaires à sa culture.

Le journaliste et oeonologue Pierre Casamayor dit ainsi que « À Pibarnon, le mourvèdre, ce macho latin, s'habille de soie et cultive le baisemain. Il démontre son génie en livrant ici un véritable discours, intelligent et cultivé, expression d'un terroir unique ».

Pour l’amener à son meilleur niveau, le mourvèdre du château de Pibarnon est élevé durant 18 à 20 mois dans des foudres de chêne afin de développer sa finesse sans l’alourdir par le bois. La force de ses tanins et de sa personnalité s’adoucit alors. C’est ensuite après 5 à 6 ans de garde que le mourvèdre de Pibarnon révèle progressivement tous ses secrets : notes puissantes de fruits noirs, notes de truffe et de sous-bois, notes florales de pivoine dans une bouche aussi imposante qu’élégante. Le mourvèdre du château de Pibarnon est tout simplement unique.

 

 

L’art de la viticulture par le château de Pibarnon

Si les grands vins sont issus des grands terroirs, ils naissent avant tout dans la vigne. La plus grande attention est donc portée aux vignes du château de Pibarnon et ce, tout au long du cycle végétatif de la vigne. Au château de Pibarnon, les vignes sont conduites en taille gobelet. Seuls quatre grappes par pied sont laissées afin de permettre à la vigne de concentrer ses nutriments sur un nombre de fruits limité. Le château de Pibarnon enregistre ainsi un rendement compris entre 31 et 38 hl/ha suivant les années.

Les vignes du château de Pibarnon sont entretenues manuellement, sans aucun usage de produits chimiques ni de désherbants. Afin d’entretenir la vie microbienne des sols, les vignes sont fertilisées avec du fumier. Il va de soi que les vendanges sont effectuées à la main et ce, par les mêmes équipes de vendangeurs, millésime après millésime.

 

Le style des vins du château de Pibarnon

Victime de son heureux succès, le château de Pibarnon ne parvient pas à satisfaire la demande et réunit des amateurs, de plus en plus nombreux, séduits par la force de caractère des vins.

En plus de 35 ans d’activité, le style de la propriété s’est affiné sans ne jamais céder aux sirènes des effets de mode. Et c’est bien là que réside la force du château de Pibarnon : avoir su combiner habilement tradition et modernité en affinant le style des vins. Les cuvées du château de Pibarnon conservent cette signature et cette distinction qui les rendent singuliers par-rapport aux autres : puissance, complexité, densité de la matière, exceptionnelle capacité de garde. Une superbe expression du terroir de Bandol, divinement intemporelle…


 

Vins du château de Pibarnon Bandol Provence
Les vins du château de Pibarnon à Bandol en Provence © José Nicolas - Château de Pibarnon

 

Le rouge du château de Pibarnon, la profondeur et la finesse d’un grand vin au très haut potentiel de garde

Le rouge du château de Pibarnon témoigne de la singularité du mourvèdre de Pibarnon. Dominant l’assemblage, le mourvèdre est associé à du grenache. 12 parcelles principales du vignoble du château de Pibarnon entrent dans la composition du vin rouge de la propriété parmi lesquelles Bel Air, Jourdan, Pointes Blanches et le Cirque. Unanimement salué par la critique internationale, le vin rouge du château de Pibarnon se distingue par son style à part.

Pour parvenir à ce résultat, le vin rouge du château de Pibarnon fait l’objet d’une longue macération et d’une cuvaison d’environ 3 semaines permettant d’extraire en douceur les tanins. L’élevage se déroule ensuite sur 20 mois en foudres. Pour adapter l’élevage à la typicité de chaque terroir et des millésimes, différents tonneliers sont choisis.

Délicieuse expression du terroir de Bandol, le rouge du château de Pibarnon séduit par la profondeur aromatique de son bouquet qui laisse contemplatif. Des notes de fruits noirs, d’épices s’associent harmonieusement en développant avec le temps des notes de cuir, de truffe et de sous-bois. Dans une bouche majestueuse et élégante, le vin emballe le palais par sa finesse, son ampleur et sa longueur en finale. Solaire sans jamais tomber dans l’exubérance, le rouge du château de Pibarnon est un vin qui sait conserver une grande fraîcheur lui permettant de traverser les âges.

 

Le rosé du château de Pibarnon

Le rosé du château de Pibarnon est une parfaite illustration du style des grands vins rosés de garde de Bandol. Point de robe rose clair. Au contraire, ce rosé de Bandol se distingue par sa robe rose saumon. Fort en personnalité, le rosé du château de Pibarnon présente une minéralité et une complexité à part. Issu d’un assemblage de mourvèdre et de cinsault, ce rosé de Bandol dévoile au nez de subtiles notes d’épices et de réglisse. Savoureuse, la bouche déploie une matière large, structurée avec de beaux amers en finale et une belle minéralité saline. Délicieusement méditerranéen, le rosé du château de Pibarnon se prêtera à tous les accords en cuisine, des plus simples aux plus raffinés. Anchoïades en apéritif, jambon iberrico finement découpé, salade de rougets, roquette et poissons crus ou encore viandes blanches grillées. Élégance et finesse sont au rendez-vous.

 

Explorez l’un des terroirs les plus grandioses de la Méditerranée et laissez-vous émerveiller par les vins de l’une des plus prestigieuses références de l’appellation Bandol…